PPS NEWSLETTER ISSUE 1/2014

EU_flag_LLP_EN-01 Grant No. 538403-LLP-1-2013-1-DK-GRUNDTVIG-GMP

Peer-2-Peer: Support Fostering Active Ageing
Logo PPS LETTRE
1/2014
ACTIVAGEING
Remaining active. Nothing less
QU'EST CE QUE LE VIEILLISSEMENT ACTIF ?

 

La population de l'Union européenne vieillit. En 2011, 87 millions de personnes ont plus de 65 ans, elles représentent 17% de la population totale. Pour répondre aux défis démographiques, l'Union européenne a désigné 2012 comme l'année européenne du vieillissement actif et de la solidarité entre les générations. 

L'objectif de l'année européenne est de faciliter la création d'une culture du vieillissement actif sur la base d'une société accueillante pour tous les âges. Comme les Européens vivent plus longtemps et sont en meilleure santé, les gouvernements cherchent à les impliquer davantage dans la société et à les garder actifs. Pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS) « Vieillir en restant actif est le processus consistant à optimiser les possibilités de bonne santé, de participation et de sécurité afin d’accroitre la qualité de la vie pendant la vieillesse. »
Vieillir en restant actif s’applique à toutes les personnes agées, individuellement ou collectivement. Un vieillissement actif permet aux personnes agées de réaliser leur potentiel de bien-etre physique, social et mental tout au long de la vie et de s’impliquer dans la société selon leurs besoins, leurs souhaits et leurs capacités, tout en jouissant d’une protection, d’une sécurité et de soins adaptés lorsqu’elles en ont besoin.
Selon l'OMS, le vieillissement actif dépend d'influences ou de déterminants qui entourent les individus, les familles et les nations. « Des facteurs psychologiques acquis au cours de la vie ont une influence notable sur la manière dont on vieillit. L’auto-efficacité (la confiance que l’on a dans sa capacité à maitriser sa vie) est liée à des choix personnels de comportement en vieillissant et à une préparation à la retraite. Les styles d’ajustement déterminent la capacité à s’adapter à des transitions (comme la retraite) et aux crises du vieillissement (telles que le deuil et la maladie). »

CONTINUEZ

LES PARTENAIRES DU PROJET PAIR-A-PAIR

 

Six partenaires de l'UE sont impliqués : l'université publique de Ptuj en Slovénie (coordinateur), l'université des sciences médicales de Poznan (Pologne), le Greta du Velay (France), l'université d'Alicante (Espagne), Die Berater (Autriche) et Aarhus social et le Collège des soins de santé (Danemark).

Le consortium comprend deux universités du troisième âge, en Espagne et en Slovénie, une institution d'éducation et de recherche axée sur la santé et les soins ainsi que sur le vieillissement et les générations en Autriche, une faculté de médecine en Pologne, des organismes de formations d'adultes en Slovénie et en France, et au Danemark la  deuxième plus grande université technologique qui propose des formations courtes aux personnels des centres pour les personnes âgées, fournissant des soins à domicile, ou travaillant dans les hôpitaux.
Les partenaires sont complémentaires et ont un expérience précédente de travail avec les personnes âgées. Tous conduisent des activités éducatives axées sur le développement des compétences de base.

CONTINUEZ

LES OBJECTIFS DU PROJET PAIR-A-PAIR

 

La formation par les pairs peut être définie un processus par lequel des personnes motivées et expérimentées accompagnent d'autres personnes ayant des caractéristiques similaires (âge, centres d'intérêt...) dans des activités éducatives formelles ou informelles.

L'efficacité et l'importance de l'éducation par les pairs est fondée sur plusieurs théories comme l'apprentissage social de Bandura (les individus suivent plus facilement ceux  avec lesquels ils s'identifient), l'éducation participative de Bowles et Gintis (les individus se sentent responsabilisés et motivés par une interaction mutuelle, réciproque et participative afin d'atteindre des objectifs définis en commun), Vygotsky (l'apprentissage est le résultat de relations sociales).
La recherche montre que les individus sont plus susceptibles d'entendre et de personnaliser les messages, et donc de changer leurs attitudes et leurs comportements, s'ils pensent que le messager leur est semblable et fait face aux mêmes préoccupations. Des études suggèrent également un certain nombre d'avantages pour les pairs formateurs: bénéficier d'une formation spéciale, acquisition de compétences, notamment de facilitation et de communication, être reconnus comme des leaders par leurs pairs.
Ce projet veut développer une méthode basée sur la formation par les pairs afin de favoriser le vieillissement actif, soit en petits groupes, soit à distance via Internet. La formation visera à augmenter le sentiment d'auto efficacité perçue et la reproduction de compétences des participants (les plus de 55 ans). Les forces et les ressources personnelles seront valorisées. Les rencontres s'appuieront également sur les principes des groupes d'entraide.

CONTINUEZ

PREMIÈRES ETAPES

 

Une analyse des besoins et de l'état de l'art sur le vieillissement et les politiques de vieillissement actif sera effectuée sur la base de questionnaires, de groupes de discussion et d'entretiens approfondis.

L'analyse des besoins vise à recueillir des informations sur les différences culturelles nationales sur le vieillissement, afin de produire des ressources adaptées à chaque contexte national.
Elle permet également d'impliquer les groupes cibles du projet, d'obtenir un soutien potentiel. Plus de 600 personnes de plus de 55 ans seront sollicitées.
Les pays partenaires diffèrent en termes d'approches du vieillissement et de services disponibles. L'analyse des besoins explore les perceptions et les expériences sur le vieillissement et les principaux défis à relever pour garder une vie active à un âge avancé. Elle se concentre particulièrement sur les domaines que les personnes âgées   aimeraient voir s'améliorer, et les services dont ils auraient besoin. L'analyse permettra également de collecter des informations sur les services d'accompagnement au vieillissement actif dans chaque pays partenaire.

CONTINUEZ

POINT SUR LES RENCONTRES EUROPÉENNE

 

Réunion de lancement en Slovénie,
23 et 24 Juin 2014

La réunion de lancement s'est tenu les 23 et 24 Juin 2014 à Ptuj en Slovénie.
Le projet ayant démarré avec retard (en raison d'un amendement approuvé par l'Agence européenne le 16 Avril 2014), le travail de préparation de l'analyse des besoins (méthode, recherche de terrain, questionnaires...) avait été anticipé.

CONTINUEZ

COMMENT PARTICIPER?

Les partenaires invitent tous ceux qui sont intéressés par le vieillissement actif à nous contacter aux adresses suivantes:

 

Nous serons heureux de vous envoyer des informations supplémentaires et de vous informer sur toutes les activités du projet. Vous pouvez également vous abonner à notre newsletter  (NewsletterPeer2Peer15@gmail.com) et recevoir les dernières informations directement dans votre boîte.

Activageing. Remaining active. Nothing less.
Visitez notre site www.activeageingproject.eu.
logo lup thumb     PUMS     GRETA.png   Berater    UPUA.png    Aarhus
Copyright: Peer-2-Peer partnership 2014
EU_flag_LLP_EN-01.jpg
Project PPS est cofinancé par l'Union européenne

 

Français